COMPTE RENDU DE RÉUNION

 

 

Dossier réf.

Date : 2004-05-18

 

 

 

 

OBJET :

ENDROIT :   Témiscaming

 

RÉDIGÉ PAR :  Claire Poulin, secr.

 

 

 

 

 

HEURE DÉBUT : 12h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FIN : 13h05

 

SIGNATURE

 

 

ÉTAIENT PRÉSENTS :      BLANCHET, Luc

                                ROCHON, Jacques

                                BEAUREGARD, Yves

                                RHEAULT, Richard

                                LAROCHELLE, Serge

                                BELLEHUMEUR, Marc

                                POULIN, Claire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ÉTAIENT ABSENTS :    LÉCUYER, Pauline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COPIE À :

 

 

 


ITEM

DISCUSSION

ACTION À PRENDRE

ET RESPONSABLE

DÉLAI

1

Nous avons récemment traversé un période dans laquelle le niveau du lac s’est approché  du seuil maximum établi par le MEQ.  À ce jour, le niveau du lac Tee a baissé  à 49cm comparativement à 57cm il y a deux jours.

(le maximum est de 63).

 

Rappel :

 

Le MEQ a installé une jauge d’un mètre au barrage du lac Tee , le  26 mars 2003  afin de mesurer le niveau du lac Tee.  Le niveau normal du lac Tee est de 47 cm  sur la jauge (195.65 mètres au- dessus du niveau de la mer)

 

La gestion du débit d’eau découlant du  barrage de Kipawa par Travaux Canada a une très forte influence sur le niveau du  lac Tee. Le plan de gestion du niveau d’eau du lac Tee est considéré  très lourd par le MEQ qui préférerait ne pas avoir a dépendre sur Travaux Canada lorsqu’il y a des fluctuations du niveau du lac Tee. 

 

La situation est de plus en plus compliquée par le fait qu’il y a d’autres intervenants dans la gestion du débit d’eau du lac Kipawa : Hydro Québec qui demande la réduction du débit lors de réfection à leur barrage Lumsden (Témiscaming) et la ville de Témiscaming qui demande plus d’eau en été pour éviter la stagnation de leur source d’eau potable.

 

Le MEQ prévoit enlever une poutrelle chaque printemps avant la crue des eaux pour éviter de se retrouver à des niveaux élevés  comme  dans les derniers jours.  Le comité des riverains n’est pas d’accord. Le problème doit être régler à sa source, c’est-à-dire ajuster la quantité d”eau  découlant du lac Kipawa.

 

 

 

2

 

 

 

 

3

 

 

 

4

 

 

 

 

5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

 

 

 

8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Rochon, nous présente une correspondance du bureau du député Daniel Bernard, confirmant la réception de notre correspondance du 14 avril dernier et elle mentionne qu’il est conscient de la problématique.

 

 

Yves Beauregard suggère de toujours faire parvenir une copie conforme à Hydro-Québec de toutes correspondances transmises par le comité, ceci dans le but de les tenir informer des démarches, travaux, etc…

 

 Jacques Rochon suggère qu’il serait important d’avoir une copie de l’étude  de risque du barrage du lac Tee fait par le Centre Hydrique il y a deux ans afin de nous éclairer dans nos démarches pour régler la problématique du barrage.

 

Une des raisons que ce dossier n’avance pas est que la municipalité dans laquelle repose le barrage ne s’est pas impliquée directement, à ce jour, dans une demande d’étude de pistes de solution.  Les riverains comprennent très bien leur réticence à hériter du barrage et il n’est  pas dit que ceci  fera parti de la solution finale, par contre cette municipalité doit initier une demande d’étude et se doit  d’assurer  une solution à cette problématique à la satisfaction de ces citoyens tout en respectant les règlements de la sécurité des barrages du MEQ.

 

Notre stratégie dorénavant sera d’impliquer la municipalité de Kipawa, Tee Lake et de pousser le dossier au niveau de la MRC advenant que la municipalité de Kipawa –Tee Lake  n’ait les ressources nécessaires pour faire avancer le dossier.  Serge Larochelle vérifie pour connaître la date de la prochaine assemblée du conseil à Kipawa.

 

Voici ce que nous envisageons de faire dans les semaines à venir :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la rencontre avec les riverains, il fût convenu que nous procéderons de la même façon que la dernière fois, en remettant une lettre en main propre de porte en porte et par la même occasion en profiter pour ramasser une nouvelle cotisation de 10$

 

 

 

 

Continuer de faire une lecture journalière du niveau d’eau du lac Tee.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A)      Obtenir un rapport sur l’impact de risque (Jacques Rochon)

B)      Rencontrer la municipalité de Kipawa Tee Lake au mois de juin;

C)      Organiser une rencontre avec la MRC si la réponse de Kipawa Tee Lake n’est pas favorable

D)      Organiser une rencontre la grande fin de semaine de juillet avec les Riverains des lacs Tee, Coal Pit Bay et Dumoulin et demander une nouvelle cotisation de 10$.

E)      Organiser une rencontre avec la MRC, le Curateur Public et les deux maires des municipalités de Témiscaming & Kipawa une fois que la stratégie de la municipalité pour solutionner ce problème sera  établie.

F)      Transmettre copie de la lettre du député Bernard à Hydro-Québec

 

 

 

 

 

Date de la convocation grande fin de semaine de juillet.

 

 

 

 

 

 

Luc Blanchet s’en chargera en l’absence de Serge Larochelle de dimanche jusqu’à jeudi.